jeudi 17 mars 2016

Le jour de ma ponction.


Le jour "J", La Ponction : 15.01.2015.

Nous sommes donc sur place de bonne heure et de bonne humeur.
Nous avons rendez-vous à 8h30, nous attendons en salle d'attente.
Ils viennent nous chercher, et m'installe dans une chambre individuelle avec mon mari.
Je commence à stresser un peu, j'aime pas les prises de sang et encore moins les perfusions.
Ma ponction sera sous anesthésie générale, je précise car je sais que certains établissement le fait sous anesthésie locale.
Voici ici un lien sur la ponction folliculaire, car je ne suis toujours pas médecin, et ça vous expliquera en détail la procédure.

Une infirmière viens chercher mon mari afin de procéder au recueille des spermatozoïdes, afin que le laboratoire puisse ensuite féconder directement avec mes ovocytes.

Un brancardier viens ensuite me chercher, je suis pas très sereine. Il m'installe dans une chambre froide, et oui on approche du bloc opératoire...
Il cherche à me poser la perfusion, mais avec les nombreuse prise de sang au bras, j'ai des bleus partout, mais j'ai pas mal !
L'infirmier à du mal à trouver une veine pour poser la perfusion.
Il me sent tendu, alors il essaye de détendre l’atmosphère, je suis tatoué, alors il me parle de mes tatouages et me montre les siens pour me distraire, ont rigole puis durant nos échanges il tapote sur ma main pour faire gonfler mes veines, cela fonctionne puis il me pose cette fameuse perfusion tant redouté, même pas mal !!!

Puis il me transfert au bloc opératoire, ils m'endorment en m'aidant avec un masque à gaz.

Je suis en salle de réveille, nous sommes environ 5 femmes (toutes dans le même cas)
On me demande si j'ai mal. NON je n'ai pas mal.
Puis une fois bien réveillé, il me ramène à ma chambre.

Mon mari m'attend, il m'entend arrivée dans les couloirs, et oui je suis entrain de rigoler avec le brancardier qui me dit que lors de mon réveille on m'a demander "Qui est le président de la république ?" et j'aurai soit disant répondu "Patrick Sébastien."
Bha bien sur et le prochain Hymne National sera"Les Sardines" ou encore "Ont fait tourner les serviettes."
En tous qu'a j’étais morte de rire, mon mari m'a entendu de loin ! Merci au brancardier pour cette rigolade, ça m'a bien détendu.

Nous avons attendu, puis une biologiste est venu nous voir pour nous dire que nous avions plusieurs follicules. Et que pour la suite, nous devons attendre leurs appels afin de savoir si les futurs embryon seront assez fort.

Je suis donc sortie vers 16h00 de l'hôpital, avec un arrêt maladie de 5 jours.

Sur la route du retour, nous étions dans un état particulier, à se dire que dans l'hôpital des biologistes était entrain de vérifier l'évolution d'un futur mini nous... Impressionnant.



Petit souvenir de ma ponction - aujourd'hui dans la boite à souvenir de ma Choupette

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire